Lost and found, Ashley Sabin and David Redmon

L’histoire de Mr Kim, fondateur du magasin new-yorkais Kim’s video, et de son immense collection de films dont il a fait don à un sicilien en 2009.

Septembre 2008. Mr. Kim, entrepreneur d’origine coréenne, fondateur du célèbre magasin Kim’s Video à New York, lance un appel sur Internet proposant de faire don « d’environ 55 000 films à une institution, une école, une entreprise ou un particulier pouvant accueillir l’intégralité de la collection ». Il précise que sa collection doit être rendue accessible aux 200 000 membres de Kim’s Video ainsi qu’au grand public. Après avoir passé en revue de nombreuses propositions, Mr. Kim en retient une seule, puis ferme définitivement son magasin en janvier 2009.

Qu’est devenue cette vaste collection ? Et qu’est devenu Mr. Kim ? Ces deux histoires parallèles portent en filigrane une réflexion sur le passage du temps et la mémoire. La grande renommée de la collection de Mr. Kim pose à la fois la question de l’expérience sensorielle que chacun entretient avec le cinéma, du rôle des films dans la transmission de l’histoire humaine au sens large, et aussi de l’influence de Mr. Kim dans vie culturelle new-yorkaise des années 1990 et 2000.

A propos des réalisateurs

Les cinéastes américains Ashley Sabin et David Redmon produisent, réalisent, photographient et montent des documentaires cinématiques. Ils sont actuellement artistes invités à la Fabrique des écritures et David sera en “résidence” à l’IMéRA, Marseille à partir de septembre 2019.
Plus d’informations

September, 2008, Mr. Kim, a Korean immigrant entrepreneur who began Kim’s Video in 1995, puts an open call out on the Internet offering “a collection of approximately 55,000 films to institutions, schools, business owners or individuals who can accommodate Kim’s full line of film collection.” He stipulates that his collection must be made accessible, both to Kim’s Video’s 200,000 registered members and to the public at large. Mr. Kim reviews a range of offers, rejecting all but one and duly closes Kim’s Video store in January 2009.

Where did the collection go? Where is Mr. Kim now and what does he feel about the collection’s fate? These two parallel stories lead us to meditations on decay and memory. Through the aura that surrounds Kim’s Video collection questions about our sensory experience of film and its role in global human memory and identity blend with questions about Mr Kim’s place in the story of New York’s cultural history.

About the filmmakers

Filmmaking duo Ashley Sabin and David Redmon produce, direct, photograph and edit critically acclaimed cinematic documentaries that have screened internationally in festivals and on television. They are presently visiting artists at the Fabrique des écritures and David will start a “residence” at IMéRA, Marseille, in September 2019.
Further information