Là où la terre, Jeff D. Silva et Ramona Bădescu, 2018

Le souvenir de ce qui fût autrefois une campagne luxuriante, à travers les récits intimes d’habitants et des vues d’un paysage en perpétuelle transformation dans les quartiers du Merlan et de la Busserine à Marseille.

The memory of lush countryside lost, through the personal stories of residents and views of a landscape in perpetual transformation in the Quartiers Nord (northern neighbourhoods) of Marseille



Une forêt immense peuplés d’animaux, des sources d’eau claire jaillissant de la roche, des chemins de terre, du vert à perte de vue et les premières constructions sur les flancs de la colline… Des habitants évoquent les souvenirs d’une nature généreuse, parfois inquiétante, qui fut le terrain des aventures leur enfance, faisant peu à peu place aux lotissements, aux grands ensembles et aux rocades du 14e arrondissement de Marseille.
Un court métrage réalisé par Ramona Bădescu et Jeff D. Silva pour le Théâtre du Merlan. Il a été présenté pour la première fois dans le quartier du Merlan à l’occasion de Nos forêts intérieures #5 au printemps 2018.

A huge forest populated with animals, sources of clear water springing from the rock, dirt roads, green as far as the eye could see and the first buildings going up on the flanks of the hill … Residents recall memories of an abundant, sometimes worrisome nature that was the playground for their childhood adventures, gradually giving way to housing estates, tower blocks and ring roads in the 14th arrondissement of Marseille.
A short film directed by Ramona Bădescu and Jeff D. Silva for the Théâtre du Merlan. It was first presented in the Merlan neighbourhood at the Nos forêts intérieures #5 festival in spring 2018.

A propos du réalisateur

Jeff Daniel Silva est un artiste, cinéaste, enseignant et programmateur de films américain.

Membre fondateur du Sensory Ethnography Lab (Harvard University), invité au Centre Norbert Elias, Jeff s’est fortement impliqué dans le développement et la méthodologie de la Fabrique des écritures depuis à sa création. Depuis 2017, il co-anime des séances des séminaires “Observer, décrire, interpréter. Photographie, cinéma et sciences sociales” et “Recherche, arts, pratiques numériques”, et il coordonne l’atelier de cinéma documentaire de la Fabrique, destiné aux étudiants de master et aux doctorants de l’EHESS Marseille.

Jeff aborde différents médias, genres et formes, toujours en lien avec les traditions du film expérimental et de nouveaux modes de documentaires ethnographiques. Il explore les aspects quotidiens et géographiques de la vie de ses sujets, souvent sur de longues périodes. Son travail est souvent axé sur les thèmes du déplacement et de la fragilité, documentant de manière humaniste les populations, les individus, les systèmes et les écologies menacés. En 2018-2019, il est résident à l’Institut d’études avancées (IMéRA) à Marseille avec le projet “Trembling Lacunas: An Immersive Ethnography of the Fragile Rhizome of the Mediterranean Sea”.

Projets (sélection) : Linefork (2016) 96 minutes, Ivan & Ivana (2011) 81 mn, Epic Measures (2009), Balkan Rhapsodies: 78 Measures of War (2008) 55 mn, Classes, Masses, Crowds: The Collective Body & the Myth of Direct Knowledge (2005), Arcus (2004). Il travaille actuellement au projet Bobera, un film sur la mémoire, l’exil et la démence, qui suit un groupe de clandestins colombiens à Boston.

Plus d’informations : http://www.jeffdanielsilva.com

Jeff Daniel Silva is an American artist, filmmaker, teacher and film programmer. A founding member of the Sensory Ethnography Lab (Harvard University), and a visiting member of the Centre Norbert Elias, Jeff has been closely involved in the development and methodology of La Fabrique des écritures since its creation. Since 2017, he has co-hosted sessions of the following seminars: “Observer, décrire, interpreter. Photographie, cinéma et sciences sociales” and “Recherche, arts, pratiques numériques”. He coordinates La Fabrique’s documentary cinema workshop, aimed at master’s and PhD students at EHESS Marseille.

Jeff approaches different media, genres and forms, always in connection with the traditions of the experimental film and new forms of ethnographic documentaries. He explores the daily and geographical aspects of his subjects’ lives, often over long periods of time. His work is often focused on the themes of displacement and fragility, humanistically documenting endangered populations, individuals, systems and ecologies. In 2018-2019, he was resident at the Institut d’études avancées (IMéRA) in Marseille with the project “Trembling Lacunas: An Immersive Ethnography of the Fragile Rhizome of the Mediterranean Sea”. He is currently working on the Bobera Project, a film about memory, exile and dementia, which follows a group of Colombian illegal immigrants in Boston.

Further information : http://www.jeffdanielsilva.com

 

Extrait


Fiche technique

Là ou la terre, 2018, 30 minutes, France
Réalisation : Ramona Bădescu et Jeff D. Silva
Production : Le Merlan – Scène nationale de Marseille / Compagnie Un Château en Espagne

Contact
fabrique@centrenorbertelias.fr