Programme du séminaire : Observer, décrire, interpréter. Photographie, cinéma et sciences sociales (2018-2019)

Posted on Posted in Séminaires

Un séminaire du Centre Norbert Elias/EHESS Marseille, coordonné par Marco Barbon, Pierre-Léonce Jordan, Boris Pétric, Jeff Daniel Silva et Franco Zecchin. 

L’objectif de ce séminaire est d’approfondir la place de la photographie et du cinéma dans les enquêtes de terrain et dans l’élaboration de textes anthropologiques et sociologiques, en tant que formes narratives. Les photographies ainsi que les documents filmiques sont souvent, à tort, considérés comme une simple illustration des recherches scientifiques, sans prendre suffisamment en compte leur dimension intrinsèque d’outil de recherche et leur capacité à enrichir la narration socio-ethnographique. Pour ce faire, il faut transformer le regard du chercheur en capacité de vision, former l’œil à saisir les liens entre les choses, à les mettre en relation, selon l’ordre de sens de la réalité observée. La photographie et le cinéma constituent un outil irremplaçable de déconstruction du regard et d’identification des codes qui opèrent dans les diverses situations sociales.
A travers l’analyse de films et de travaux des photographes, ce séminaire se proposera cette année d’aborder plus particulièrement les thèmes : espaces / territoires/ frontières.
Au fil des séances, à travers l’analyse de films et de travaux de photographes, différentes formes d’enquête et de narration seront analysées. Les séances auront lieu dans la salle du cinéma Le Miroir (La Vieille Charité) et se dérouleront sur trois journées, en octobre et décembre.

Calendrier des séances

Mardi 30 octobre 2018

9h30-10h00
Séance introductive
10h00-11h30
Franco Zecchin : Explorer la relation entre appropriation de l’espace et pratiques sociales à travers la photographie
11h30-12h30
Marco Barbon :  The Interzone, un travail sur la ville de Tanger, autour de la notion de frontière, entre le réel et l’imaginaire, le document et la fiction.
14h00-17h00
Jeff Silva présentera son travail en cours au Mexique et des extraits du film documentaire Là ou la terre sur les transformations du territoire des quartiers nord de Marseille.

Mercredi 31 octobre 2018

9h30-12h30
Projection d’extraits du film de Vitaly Mansky Black Sea, sur le thème de la transformation de l’espace dans un lieu de vacances sur la Mer Noire.
14h00-17h00
Masterclass avec  Vanessa Winship. Pendant de long séjours dans les Balkans (Turquie, Géorgie et Mer Noire), Vanessa Winship s’intéresse aux concepts de frontière, territoire, histoire et mémoire. Entre portraits et paysages, son travail peut être lu comme une approche documentaire classique, avec une sensibilité et une complexité profondément contemporaines.

Vendredi 7 décembre 2018

9h30-12h30
Projection des travaux photographiques autour de l’idée de traversée, de déplacement et de passage :
– Carlos Spottorno a parcouru les frontières extérieures de l’Union européenne durant trois ans. Avec l’écrivain Guillermo Abril, il a composé un roman graphique, fruit de ce long travail journalistique qui témoigne des crises humaines et des réactions des pays européens face aux flux migratoires contemporains.
– Mathieu Pernot a réalisée une série de photos sur des migrants afghans dormant dans les rues de Paris. Dans une recherche visuellement épurée, les individus sont à la fois présents et absents, réduits à l’état de simple forme.
– Giorgos Moutafis s’intéresse depuis cinq ans aux routes de l’immigration en Europe, de Lampedusa à la frontière turque
14h30-17h00
Masterclass « Cinéma documentaire et fiction » au MuCEM, dans le cadre du Festival Jean Rouch. Le réalisateur Mehdi Sahebi présentera son film documentaire Mirr. Les travaux des étudiants du Master Pro Métiers du film documentaire  d’Aix-Marseille Université seront également présentés.